top of page
  • Photo du rédacteurMarine Coursimault

Programme de Méditation Pleine Conscience

Dernière mise à jour : 18 juin

" Programme de Méditation Pleine Conscience "


Introduction à la pratique du programme de Méditation Pleine Conscience


Histoire de la Pleine Conscience


Depuis son introduction dans la médecine et la société occidentales à la fin des années 70 (Kabat-Zinn, 1990), la Mindfulness ou « Pleine Conscience » a fait l’objet d’une attention scientifique considérable. Au cours de la dernière décennie, la recherche scientifique sur la Pleine Conscience s’est intensifiée, abordant le concept sous un angle à la fois pratique et théorique. Des programmes de formation, tels que al réduction du stress basée sur la Pleine Conscience (MBSR : Kabat-Zinn, 1982), la thérapie cognitive basée sur la Pleine Conscience (MBCT : Segal. Williams & Teasdale, 2002) ainsi que la formation de sensibilisation à l’alimentation basée sur la Pleine Conscience (Kristeller, Bear & Quillian-Wolever, 2006) ont été utilisés avec succès pour traiter les troubles émotionnels et comportementaux, tels que le trouble de la personnalité limite, la dépression majeure, la douleur chronique ou les troubles alimentaires.


Définition de la Pleine Conscience


La Pleine Conscience est définit comme « la conscience qui émerge en prêtant attention volontairement, dans le moment présent, et sans porter de jugement au déroulement de l’expérience moment par moment » (Kabat-Zinn, 2003).

En d’autres termes , la Pleine Conscience implique de porter son attention sur l’expérience du moment présent et sur une observation non évaluative de cette expérience (Bishop et al., 2004). Les recherches ont toujours montré que la Pleine Conscience est un important prédicateur de bien-être.


Cailloux représentant l'équilibre dans la pratique de la Méditation Pleine Conscience
Cailloux représentant l'équilibre dans la pratique de la Méditation Pleine conscience

Pratique


Les chercheurs ont soutenus de manière convaincante que la Pleine Conscience est une capacité humaine naturelle que les profanes non formés peuvent expérimenter (Brown & Ryan, 2003 ; Dans, 2011 ; Golf et al., 2011). La Pleine Conscience peut aussi être formée. Des recherches ont révélé que la pratique de la méditation renforce la Pleine Conscience et favorise ainsi la santé psychologique (Chiesa & Serreti, 2009 ; Grossman et al., 2004).


L’objectif des interventions de Pleine Conscience est d’apprendre aux participants à prendre conscience de leurs sensations corporelles, de leurs pensées et de leurs émotions ainsi qu’à s’y référer avec une attitude ouverte et sans jugement (Shapiro, Astin, Bishop & Cordova, 2005). UN tel état d’esprit ouvert peut être cultivé par une pratique régulière. Il est important de noter que la Pleine Conscience est liée à la méditation mais pas égale à celle-ci. En effet, la gamme d’exercices pratiques de Pleine Conscience s’étend largement au-delà de la pratique méditative formelle.

L’intégration de la Pleine Conscience dans les routines de la vie quotidienne et les habitudes de travail est une considération importante, en particulier lorsque l’on est sous pression, que l’on a des délais et un emploi du temps serré.


Techniques


L’objectif est d’examiner brièvement les pratiques de Pleine Conscience les plus couramment utilisées, tant formelles qu’informelles, qui sont bien documentées et étudiées ainsi qui font partie du programme de réduction du stress basé sur la Pleine Conscience (MBSR) développé par Kabat-Zinn. Les exercices formels comprennent des pratiques de méditation (le scan corporel, la méditation assise et les 3mn de respiration qui peut aider à intégrer la Pleine Conscience dans la vie quotidienne) et des pratiques de mouvement, comme le yoga ou la marche consciente. Les exercices informels impliquent quant à eux de prêter toute son attention, de manière consciente, à ce que l’on fait ou vit à un moment donné (activités de routine, sensibilisation du corps, sensibilisation aux schémas impulsifs et réactifs, sensibilisation lors d’interaction sociale). Ces exercices sont particulièrement utiles pour favoriser l’intégration de la Pleine Conscience sur le lieu de travail.

La répétition d’une pratique sur une base régulière, en utilisant le même temps et le même lieu, est susceptible de créer une habitude, ce qui augmentera ces effets.



Femme et homme pratiquant la Méditation Pleine Conscience
Femme et homme pratiquant la Méditation Pleine Conscience

Formation


Cette formation a été développée pour accroître systématiquement la vigilance. Elle permet de mieux comprendre le fonctionnement de l’esprit et à appliquer les connaissances acquises dan la pratique pour créer une vie plus équilibrée. Elle décompose la Pleine Conscience de manière globale, la rendant accessible à un large public. Ce programme de formation aborde les différents éléments constitutifs de la Pleine Conscience et propose de les intégrer. A l’issue de cette formation, les participants ont appris à intégrer la Pleine Conscience dans leur vie quotidienne.

Les éléments constitutifs sont :


  • Maintenir l’attention dans le présent

  • Prendre conscience des automatismes

  • Se libérer de l’emprise des jugements

  • L’acceptation et le lâcher-prise

  • L’importance des objectifs

  • La compassion et l’auto-compassion

  • Dissocier l’ego du soi véritable

  • Intégrer la Pleine Conscience dans sa vie quotidienne.



Femme pratiquant le yoga présent dans le programme de la Méditation Pleine Conscience
Femme pratiquant le yoga présent dans le programme de la Méditation Pleine Conscience

La Pleine Conscience, dit Jon Kabat-Zinn, fondateur de la méthode MBSR en 1979, c'est l'art "d'embrasser la pleine catastrophe". Par "pleine catastrophe" il entend "l'énormité poignante de notre expérience de vie". Pour lui, cela sous-entend que l'être humain possède la capacité "d'affronter ce qu'il y a de plus difficile dans la vie et d'y trouver de l'espace pour croître en force et en sagesse". Ainsi, les "tempêtes de la vie nous renforcent en nous apprenant la vie, la croissance et la guérison dans un monde fluctuant, de changement et parfois de grande douleur. Cet art inclura de nous voir et de voir le monde sous des angles nouveaux, d'apprendre à travailler autrement avec notre corps, nos pensées, nos émotions et nos perceptions" (Kabat-Zinn, Au coeur de la tourmente, la Pleine Conscience, 2009).

N'hésitez pas à me laisser un commentaire ou à me contacter.

6 vues0 commentaire

Comments


bottom of page